FOCUS Danse 2008

FOCUS DANSE LYON 2008
25, 26 & 27 Sept. 2008 / Lyon
 

Focus danse est un espace d’échanges et de rencontres donnant l’occasion de découvrir des créations ou pièces récentes d’artistes travaillant en France. Des professionnels de toutes nationalités (programmateurs, chorégraphes, critiques de danse...) se réunissent à Lyon pour confronter des expériences en matière de circulation des œuvres chorégraphiques. Ce forum a pour vocation de favoriser les rencontres entre artistes et professionnels et de donner naissance à de nouvelles synergies favorisant la production et la diffusion de la danse. Durant trois jours, tables rondes, ateliers et échanges mettent en perspective des initiatives internationales d’engagement pour l’art chorégraphique. En soirée, un parcours s’inscrivant dans le programme de la Biennale de la danse permet d’assister aux dernières pièces de créateurs français.

Focus danse is a forum for people to meet and exchange ideas, and provides an opportunity to discover new and recent pieces by artists working in France. Professionals of many nationalities (programmers, choreographers, dance critics, among others) will gather in Lyon to compare their experience in the circulation of choreographic works. This forum is designed to promote encounters between artists and professionals, and to generate fresh synergies to support the production and dissemination of dance. Over three days, round tables, workshops and conversations will place in perspective a range of international choreographic- art initiatives. In the evenings, attendees can enjoy new and recent works by French creators on Biennale double bills.

 

25 septembre :
 
14:30
Ouverture / Opening
Par : Guy Darmet, directeur artistique - Biennale de la danse de Lyon,
Olivier Poivre d’Arvor, directeur - Culturesfrance,
Monique Barbaroux, directrice générale - Centre national de la danse (CND),
Isabelle Faure, directrice adjointe - NACRe (Nouvelle Agence Culturelle Régionale) Rhône-Alpes,
Fabien Jannelle, Directeur - ONDA,
Pascal Brunet, directeur - Relais culture Europe

 

15:00 – 17:00
Débat : Politiques de soutien à la danse
Debate : Dance support policies
 
Organisé par le Centre national de la danse Plusieurs pays encouragent le développement de la danse en s’appuyant sur des schémas directeurs, des plans danse inscrits tant au plan fédéral que national ou régional. Comment ces expériences initiées en Allemagne, Suisse, Flandres, Australie et Corée conditionnent-elles les différentes formes de soutien et de structuration au secteur chorégraphique ? Quels sont les effets de ces mesures en matière de création, de diffusion et de formation ?
Several countries encourage the development of dance through public plans at federal, national and regional level. How do these experiences – initiated in Germany, Switzerland, Flanders (Belgium), Australia and Korea condition the various forms of choreographic-sector support and structuring? What effects do these initiatives have on creation, distribution and training ?
 
Avec / with :
Julie Dyson, directrice - Ausdance - Australian Dance Council (Australie)
Jean-Marc Granet Bouffartigue, directeur général adjoint chargé du développement artistique - CND (France)
Jong-Ho Lee, directeur artistique du festival SIDance (Corée)
Ann Olaerts, directrice du VTI - Vlaams Theater Instituut vzw (Belgique)
Murielle Perritaz, directrice de Reso - Réseau Danse Suisse (Suisse)
Madeline Ritter, directrice de projet du Tanzplan Deutschland (Allemagne)
Quentin Rouillier, délégué à la danse - Ministère de la culture (France)
Modérateur/moderator : Monique Barbaroux, directrice générale - CND (France)

 

10:00 - 11:30
Rencontre : Accompagner la création française au-delà des frontières
Encounter: Supporting French creativity across borders

Organisée par Culturesfrance*

La présence à l’international est un élément essentiel pour le développement des compagnies chorégraphiques. Culturesfrance présentera les différents dispositifs mis en place pour promouvoir, accompagner et diffuser la danse française à travers le monde. Elle précisera également sa mission d’accueil en France des cultures étrangères à travers les Saisons, et de soutien à la création africaine et caribéenne dans le cadre de son programme Afrique et Caraïbes en créations. Programmateurs et artistes témoigneront des différents aspects de ces échanges.
Having an international presence is a key factor in choreographic companies’ development. Culturesfrance will present the various schemes introduced to promote, support and distribute French dance around the world. The agency will also outline its missions to host foreign cultures in France through Saisons and to support African and Caribbean creativity through its programme Afrique et Caraïbes en créations. Programmers and artists will provide first-hand accounts of the various aspects of these exchange schemes.
 
Avec/ with : Jérôme Bel, chorégraphe (France)
Eduardo Bonito, directeur artistique - festival Panorama Rio Arte (Brésil)
Dominique Hervieu, chorégraphe - directrice - Théâtre national de Chaillot (France)
Roger Merguin, co-directeur - Kulturhalle Dampzentrale (Suisse)
Mourad Merzouki, chorégraphe - compagnie Käfig (France)
Christine Paly, Sabine du Puytison, chargées de mission danse - Culturesfrance
Sophie Renaud, directrice du Département Afrique et Caraïbes en créations – Culturesfrance
 
Modérateur/moderator : Fanny Aubert Malaurie, directrice - Département des échanges artistiques-Culturesfrance (France)

 

26 septembre :

10:00 - 13:00
Rencontres entre chorégraphes et diffuseurs
Meetings with choreographers and professionals

Proposées par l’ONDA Organised by the ONDA

Ces ateliers permettent à des équipes artistiques de la scène française de s’entretenir, par petit groupe, avec les programmateurs présents autour de leurs projets. Avec huit chorégraphes travaillant sur le territoire français.
These workshops will let artistic teams on the French scene discuss their current projects with attending programmers. With eight choreographers working in France.
 
 
14:30 - 15:30
Présentation : Panorama de la danse en France
Quels sont les courants, les esthétiques, les nouvelles figures de la danse contemporaine aujourd’hui sur le territoire français ?
French dance panorama. What movements, aesthetics and new figures are defining contemporary dance in France today ?

Avec : Rosita Boisseau, journaliste au journal Le Monde et écrivain

 

15:45 - 17:00
Débat : Engagement des programmateurs
Debate Programmers’ role
 
Comment les programmateurs français et européens s’engagent-ils dans l’accompagnement des artistes chorégraphiques, dans le montage et la diffusion de leurs productions ? Quels sont les dispositifs imaginés pour soutenir sur le long terme la circulation des oeuvres en Europe? 
How do European and French programmers are engaged in producing and distributing choreographic artists? Which mechanisms can be developed to support the circulation of performing arts at European level ?
 
Avec : Maria Gonzales, directrice - festival Mes de danza (Espagne)
Anne-Cécile Sibué, productrice - Bureau Cassiopée (France)
Pierre Martinez, délégué de production - Maison de la culture d’Amiens (France)
Harry Rosenow, directeur - Espal - centre culturel du Mans (France)
Stefan Schwarz, directeur de la programmation – Tanzhaus nrw Dusseldörf (Allemagne)

Modérateur : Solange Dondi, conseiller danse - ONDA (France)

 

 

27 septembre

11:00 - 13:00
Table ronde : Compagnonnage des chorégraphes
Roundtable: Mentoring between choreographers

Organisée et animée par la NACRe

De quelle manière les chorégraphes d’aujourd’hui parrainent-ils les plus jeunes ? Quel rôle jouent-ils dans le parcours de leurs pairs ? Comment cet engagement peut- il être générateur d’une dynamique de développement du secteur ? A partir d’exemples concrets, comment ce compagnonnage se traduit-il en Chine, au Japon, à Singapour ou en Europe?
How do today’s choreographers mentor the youngest among them? What role do they play in their professional experiences? How can this commitment generate a dynamic to develop the sector? Through concrete examples, find out what forms this apprenticeship takes in China, Japan, Singapore and Europe.
 
Avec/with : Nicolas Cantillon, chorégraphe - compagnie 7273 (Suisse - France)
Zhang Changcheng, directeur - Beijing Modern Dance Company (Chine)
Ong Keng Sen, directeur - TheatreWorks (Singapour)
Rui Horta, directeur artistique - O Espaco do Tempo (Portugal)
Sato Norikazu, directeur - Japan Contemporary Dance Network (Japon)
Laurent Vinauger, secrétaire général - Centre Chorégraphique National de Franche-Comté (France)
Modérateur : Florence Morel, coordinatrice de la coopération internationale et interrégionale - NACRe (France)

 

14:30 - 16:30
Débat : Accès à la culture
Debate: Access to culture

Organisé par le Relais culture Europe

Professionnels et chorégraphes se posent la question de l’accès à la connaissance et de son lien avec la dimension d’équité sociale, à travers des axes de réflexions européens à un niveau artistique et politique.
Professionals and choreographers discuss access to knowledge and its link with social fairness, via European avenues of artistic and political exploration.
 
Avec : Maguy Marin, chorégraphe (France)
Rachid Ouramdane, chorégraphe (France)
Modérateur : Pascal Brunet, directeur - Relais culture Europe (France)

 

10:30 - 12:00
Ateliers de pratique : Quitter l’approche visuelle de la danse pour une approche corporelle du mouvement
Practical workshops: swapping the visual approach to dance for a bodily approach to movement
 
En parallèle des temps de réflexion, deux ateliers de pratique sont proposés par Matthieu Burner, interprète et chorégraphe, et Patricia Zaretti, formatrice et analyste du corps dans le mouvement dansé. Ils invitent à oublier, le temps d’un atelier, notre corps spectateur : « déverrouiller » nos perceptions visuelles et accéder à une conscience du corps affinée.
In parallel with the thinking sessions, two practical workshops are being run by Matthieu Burner, performer and choreographer, and Patricia Zaretti, instructor and analyst of the body in dance movement. They invite us to forget our spectator’s body for a while; to “unlock” our visual perceptions and attain authentic movement. Using a simple, play-based approach, each of them initiates an activity of sense-engaging experimentation and exploration to help us refine our awareness of the body.
 
Matthieu Burner : Un voyage sensoriel A sensory journey
Patricia Zaretti : Toucher la danse Touching dance

 

Ces trois jours d’échanges et de rencontres sont aussi l’occasion de découvrir des pièces récentes ou des créations d’artistes travaillant en France.
These three days of exchanges and encounters will also provide a chance to discover recent and new pieces by artists working in France.

 

Jeudi / Thursday
25 Sept. 

 

Press Pierre Rigal / Compagnie dernière minute

Direction artistique, conception et interprétation : Pierre Rigal
Musique : Nihil Bordhures

Ex-athlète de 400 m et de 400 m haies, diplômé par ailleurs en économie mathématique et en cinéma, Pierre Rigal est un brillant touche-à-tout qui a dansé chez Gilles Jobin avant de créer un premier solo très remarqué (Erection en 2003), puis une souriante pièce de groupe autour du monde de l’enfance et du football (Arrêts de jeu en 2006). Son nouveau solo, Press, s’aventure du côté de l’immense banalité de l’homme moderne qui, pris au piège de la consommation et de la standardisation, fait basculer la vie ordinaire vers une inquiétante étrangeté. Cherchant à montrer comment les modifications mécaniques de notre environnement physique et mental agissent sur le corps et l’obligent à s’adapter, Pierre Rigal, tout en mouvements très physiques, corps sculptural et esprit original, évolue seul sur le plateau pour en changer sans cesse les contours et l’architecture jusqu’à l’absurdité. Une « tragédie chorégraphique » ébouriffante d’énergie et de talent qui fait vivre chaque geste quotidien comme une performance.

Scénographie : Pierre Rigal - Constructeur, éclairagiste et machiniste : Frédéric Stoll - Assistante artistique : Mélanie Chartreu
Production : Compagnie dernière minute, Gate Theatre (Londres) - Coproduction : Théâtre Garonne (Toulouse), Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis - Avec le soutien de : DRAC Midi-Pyrénées, Ville de Toulouse, Conseil Général de la Haute- Garonne - La programmation au Studio Jorge Donn - Maison de la Danse reçoit le soutien de la fondation BNP Paribas.

Photo : Frédéric Stoll

 

 

Blanche Neige Angelin Preljocaj / Ballet Preljocaj

Pièce pour 26 danseurs - Création Biennale
A la recherche du merveilleux. Créateur infatigable d’une danse fluide et très écrite, née de la virtuosité, Angelin Preljocaj a réuni les vingt-six danseurs de sa compagnie pour créer un grand ballet romantique contemporain. AvecBlanche Neige, Angelin Preljocaj invite à la rêverie avec les plus belles pages des symphonies de Gustav Mahler, comme il a déjà construit Le Parc sur la musique de Mozart, pour le Ballet de l’Opéra de Paris. Glissant la danse dans un univers scénographique baroque et merveilleux et les corps dans les costumes créés par le couturier Jean-Paul Gaultier, Angelin Preljocaj ose se confronter à la narration pour mieux réveiller la figure de Blanche Neige, incarnation de nombreux fantasmes. Cette relecture incisive repose les questions d’écriture et d’espace pour offrir une nouvelle liberté polyphonique et une nouvelle pureté du mouvement. Un sens de la féerie et un langage contemporain pour nous conter une histoire intemporelle.

Musique : Gustav Mahler - Costumes : Jean-Paul Gaultier - Décors : Thierry Leproust - Vidéo : Gilles Papain - Assistant, adjoint à la direction artistique : Youri Van den Bosch - Assistante répétitrice : Claudia De Smet - Choréologue : Dany LévêqueCoproduction : Biennale de la Danse de Lyon / Conseil général du Rhône, Théâtre National de Chaillot, Grand Théâtre de Provence, le Duo Dijon, Staatsballet Berlin (Allemagne), Fondazione I Teatri RED / RPF (Reggio Emilia, Italie) - Le Ballet Preljocaj, Centre Chorégraphique National, est subventionné par : le Ministère de la culture et de la communication - DRAC PACA, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, le Département des Bouches-du-Rhône, la Communauté du Pays d’Aix et la Ville d’Aix-en-Provence, et reçoit le soutien de : Groupe Partouche - Casino Municipal d’Aix-Thermal, Groupama Alpes-Méditerranée pour le développement de ses projets, et de Culturesfrance - Ministère des Affaires étrangères pour certaines de ses tournées à l’étranger.Avec le soutien de la Région Rhône-Alpes dans le cadre de l’Appel à Projet Spectacle Vivant. Accueil : Maison de la Danse, Biennale de la Danse

 

 

 

Vendredi / Friday 
26 Sept.

 

 

D’eux sens Abou Lagraa / La Baraka

 

Avec I, la nouvelle création d’Abou Lagraa, le chorégraphe signe un duo très personnel qu’il choisit d’interpréter lui-même avec son épouse. S’inspirant de la poésie perse ancienne et des quatrains du poète et philosophe Omar Khayyam, Abou Lagraa s’interroge sur la fuite du temps, les plaisirs éphémères de la vie et l’imminence de la mort, à travers des mouvements spiralés, entre ciel et terre. Seule la respiration vient contrarier une danse fluide tendue vers l’amour et la beauté, tendue surtout vers le désir ardent de l’amour de l’autre jusqu’à la perte possible de soi. D’où le choix du duo et de la figure du couple, comme une évidence, pour cette pièce charnelle, axée sur le contact physique et les entrelacs des corps. Sur le plateau, deux musiciens Soufi interprètent ces poèmes. Jamais sans doute, Abou Lagraa n’avait fouillé aussi loin sa propre histoire et sa propre culture.

Danseurs : Nawal et Abou Lagraa - Musiciens sur scène : Elham Machkouri, Daniel Reza Machkouri - Musique additionnelle et arrangements : Eric Aldea (compositeur musicien), Massoud Raonaq (chanteur) - Consultante artistique : Patricia Porasse Création vidéo : Luc Riolon - Costumes : Michelle Amet - Création et régie lumière : Gérard Garchey - Direction technique : Jean Boulay -Régie générale : Patrick Magny - Régie son : Béranger Mank Production : Compagnie La Baraka/Abou Lagraa Coproduction : Biennale de la Danse de Lyon, Les Gémeaux - Scène Nationale (Sceaux), L’Onde (Vélizy-Villacoublay)  Collaborations et résidences : CMDC et Rencontres Chorégraphiques de Carthage (Tunis), Studio Maison de la Danse de Lyon, Théâtre Municipal - Ville d’Annonay - La Compagnie La Baraka - Abou Lagraa est en Résidence de production aux Gémeaux Scène Nationale Sceaux - Avec le soutien de : DRAC Rhône-Alpes, Conseil Régional Rhône-Alpes, Ville de Lyon, Conseil Général de l’Ardèche, ADAMI, SPEDIDAM, Fondation BNP Paribas, le Club des Biennales de Lyon

Photos : La Baraka-Abou Lagraa © Eric Boudet / portrait : Abou Lagraa © Michel Cavalca

 

 

Création 2008 Frank Micheletti / Kubilaï Khan Investigations

Depuis Gyrations of barbarous tribes où Frank Micheletti, du collectif Kubilaï Khan, signait une pièce à la beauté ondulante et charnelle et Mondes, Monde, créé au Festival d’Avignon 2006 pour le danseur éthiopien Junaid Jemal Sendi qui se dépliait en douceur comme un papier de soie, la réputation de Kubilaï Khan et de leurs créations n’est plus à faire. Au programme, respect du corps, gestes simples, étranges, techniques et poétiques, échanges artistiques pluridisciplinaires. Pour cette première mondiale, Kubilaï Khan croise différents langages à partir d’un texte du philosophe Jean-Luc Nancy, Corpus, qu’il mélange et repique comme une bouture, à ses recherches. Un espace ouvert à la multiplication des trajectoires, dansées et musicales. Le coup de coeur de Mourad Merzouki, chorégraphe invité de la Biennale.

Scénographie et lumières : Ivan Mathis
Coproduction : Biennale de la Danse de Lyon, l’Arsenal (Metz), La Comédie de Clermont-Ferrand - Scène Nationale, Théâtres en Dracénie, CNCDC de Châteauvallon, Théâtre Louis Aragon (Tremblay-en-France), le Polaris (Corbas) - Créé en résidence à Châteauvallon, avec le soutien du CNCDC - Kubilaï Khan Investigations est conventionnée par le Ministère de la culture et de la communication - DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur et par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et subventionnée par le Conseil Général du Var et la Ville de Toulon, au titre de l’aide au projet - Avec le soutien de : Culturesfrance - Ministère des Affaires étrangères pour ses tournées à l’étranger - Accueil :Espace Albert Camus - Bron, Le Polaris - Corbas, Biennale de la Danse

 

 

Turba Cie Maguy Marin / CCN Rillieux-la-Pape

Conception et réalisation : Maguy Marin et Denis Mariotte
Direction artistique : Maguy Marin
Musique : Franz Schubert, Denis Mariotte

Déterminée à faire de la danse un mouvement d’idées autant qu’un spectacle, Maguy Marin offre, avec sa nouvelle pièce Turba, une fresque gigantesque à la beauté très visuelle. Turba signifie « une multitude, une grande population, la confusion et le tumulte », d’où une foule d’images baroques et somptueuses pour fouiller la nature profonde des choses et la diversité des individus. Le texte De la nature des choses est du poète latin Lucrèce, pour qui la Nature est une somme infinie dont l’addition des éléments, même les plus infimes, ne sauraient former un tout. Ce poème sert ainsi de base à des rythmes indiscernables et à un déchiffrage secret de postures, de gestes et de détails, plus qu’au mouvement dansé au sens strict. Sur une scène creusée d’étroits couloirs, onze interprètes perruqués, costumés et fardés, sortis d’un film de Fellini ou d’une pièce de Shakespeare, bougent sans bouger, s’immobilisent ou tombent sous l’effet des mots. Théâtre d’ombre et de figurants, une nouvelle turbulence magistrale de Maguy Marin.
 
Perpoint, Cathy Polo, Jeanne Vallauri, Vania Vaneau, Vincent Weber, Yasmine Youcef - Textes extraits de Lucrèce : De natura rerum -Eléments de décor : Louise et Michel Gros - Costumes et mannequins : Montserrat Casanova assistée de Claudia Verdejo, Martin Peronard - Lumières : Judicaël Montrobert - Son : Antoine Garry - Direction technique de la production : Alexandre Béneteaud -Régie plateau : Michel Rousseau Coproduction : Festival de danse de Cannes, Biennale de la Danse de Lyon, Théâtre de la Ville de Paris, CCN de Rillieux-la-Pape/Cie Maguy Marin - Subventionné par : Ministère de la culture et de la communication - DRAC Rhône-Alpes, Région Rhône-Alpes, Département du Rhône, Ville de Rillieux-la-Pape - Avec le soutien de : Culturesfrance pour ses tournées internationales
Photo : CCN Rillieux-la-Pape / Cie Maguy Marin © Didier Grappe

 

Samedi / Saturday

27 Sept.

 

Loin... Rachid Ouramdane / Cie L’A.

Pour le chorégraphe Rachid Ouramdane, l’autobiographie dansée, entre performance et vidéo documentaires, est devenue une exigence pour montrer que le danseur, sur scène, est aussi un être social et humain qui porte sa propre histoire. Après avoir interrogé les constructions identitaires contemporaines et les nouvelles formes de métissage à travers les fragments de vie de ses interprètes, Rachid Ouramdane se penche sur l’héritage et le brassage de son propre passé, à partir du carnet militaire de son père algérien, parti combattre en Indochine. Cette lecture, suivie d’un séjour au Vietnam, est pour lui l’occasion troublante de faire l’expérience de l’exil intérieur, un sentiment intime qui est le point de départ et le point de fuite de Loin. Un solo au rythme singulier et envoutant où résonnent d’autres figures que celles de la propre histoire du chorégraphe.

Direction artistique, conception et interprétation : Rachid Ouramdane
Création musique : Alexandre Meyer
Vidéo Aldo Lee - Lumières : Pierre Leblanc - Costumes et maquillage : La Bourette - Décor, régie générale et son : Sylvain Giraudeau - Assistante de réalisation : Erell Melscoët - Régie vidéo : Jenny Teng - Régie lumières : Stéphane Graillet -Administration : Charlotte Giteau Production : L’A. - Coproduction : Théâtre de la Ville de Paris, Bonlieu - Scène nationale d’Annecy, Biennale de la Danse de Lyon - Avec l’aide de : Fanal, Scène nationale de Saint-Nazaire dans le cadre d’une résidence de création - Avec le soutien de : Culturesfrance, Wonderful district à Hô-Chi-Minh (Vietnam), Ambassade de France au Vietnam, L’Espace - Centre culturel à Hanoï, Service de coopération et d’action culturelle à Hô-Chi-Minh - Subventionné par : DRAC Ile-de-France, Ministère de la culture et de la communication, Culturesfrance (projets à l’étranger) - Depuis 2007, Rachid Ouramdane est artiste associé au Théâtre 2 Gennevilliers - Accueil : CCN Rillieux-la- Pape, Biennale de la Danse

 

Abstraction & Gravité Fabrice Lambert / L’expérience harmaat

Avec Fabrice Lambert, figure remarquée d’une nouvelle génération qui explore des champs d’expérimentation inédits pour la danse, mieux vaut accepter d’emblée de perdre tous ses repères. Car celui dont la démarche porte sur « l’écriture du corps et de son environnement », utilise les influences des nouvelles technologies et de la vidéo pour inventer des formes abstraites fortes, graphiques et charnelles. Gravité interroge ainsi les modes de la perception et les forces gravitationnelles et cinétiques avec lesquelles le corps cohabite pour exister dans l’espace. L’ex-interprète de Carolyn Carlson et Catherine Diverrès, à la gestuelle souple et précise, joue alors d’effets de proximité et de distance en usant d’une caméra qui démultiplie la danse à l’infini sur l’écran de fond de scène. L’illusion est totale. Très belle. L’oeil ne fait que projeter des images mentales. Et le spectateur comme emporté par un flux débordant se réveille... devant une flaque d’eau.

Abstraction
Conception et interprétation : Fabrice Lambert - Lumières :
Guillaume Cousin Coproduction : Le Manège - Scène nationale de la Roche-sur-Yon -Avec le soutien de : DRAC Ile-de-France - Ministère de la culture et de la communication Accueil : Le Radiant, Biennale de la Danse
 
Gravité
Conception, dispositif et interprétation : Fabrice Lambert - Dispositif et lumières : Guillaume CousinCoproduction : Le Manège - Scène nationale de la Roche-sur-Yon, Le Manège - Scène nationale de Reims, Festival Uzès danse - Avec le soutien de : DRAC Ile-de-France - Ministère de la culture et de la communication - Accueil : Le Radiant, Biennale de la Danse

Photos : L’expérience harmaat, Gravité © Alain Julien

 

Petites histoires.com Kader Attou / Compagnie Accrorap
Pièce pour 5 danseurs - Création 2008
Direction artistique et chorégraphie : Kader Attou
 
Comment fabriquer un peu de rêve tout en ayant un regard juste sur le monde ? Après deux pièces assez graves, Kader Attou, de la compagnie Accrorap, compagnie phare
du hip-hop en France, revient à quelque chose de plus « léger » et offre un peu de rire et beaucoup de coeur avec Petites histoires.com. Dans ce spectacle composé de saynètes et de petites pièces plus abstraites, Kader Attou raconte des histoires puisées dans les souvenirs de ses danseurs et dans ceux de sa propre enfance : des souvenirs heureux qui font la part belle au rêve, à l’émotion et à la poésie. A la manière dont Charlie Chaplin a su faire rire de l’usine avec Les Temps modernes, Kader Attou - dont le père faisait les trois-huit chez Renault - aborde la vie du bon côté pour passer d’une histoire à l’autre, sauter du coq à l’âne, glisser de la danse pure à des séquences plutôt burlesques. Il y a de la dérision dan
s l’air avec une pointe de nostalgie, des airs d’accordéon qui font valser les frontières et de la danse, libre, légère, humaine et universelle. Le triomphe des Rencontres Suresnes Cités Danse.
 
Danseurs : Thô Anothai, Pierre Bolo, Brahim Bouchelaghem, Hichem Serir Abdallah, Kader Attou - Musique : bande sonore composée par Kader Attou - Scénographie : Guillaume de Baudreuil - Collaboration théâtrale : Mohamed Guelatti - Création costumes : Nadia Genez - Création lumières : Fabrice Crouzet 
Coproduction : Compagnie Accrorap, Théâtre Jean Vilar (Suresnes), Espace Planoise, Scène Nationale de Besançon, La Coursive (La Rochelle), CNDC Angers, CCN de Franche-Comté (Belfort), CNCDC Châteauvallon - Avec le soutien de : Ministère de la culture et de la communication - DRAC Franche-Comté, Région de Franche-Comté, Ville de Besançon et Culturesfrance pour ses tournées à l’étranger
 
Photo : Cie Accrorap © Yves Petit